04 juin 2009

Ah, ces visionnaires...

Celui-là en particulier, même s'il était loin d'être le seul à  faire ce genre de pronostic. Dans un registre moins galère pour la population, ce n'est pas sans rappeler les journalistes qui, en 2002, réfléchissaient sur le futur débat Chirac-Jospin avant le premier tour avec le résultat qu'on sait. En tout cas cette idée m'a traversé la tête le jour où je l'ai lu (jour de parution, 23 mai)

C‘est le match que certains vont attendre en croisant les doigts pendant deux semaines. Celui qu’il ne faudra râter sous aucun prétexte, celui pour lequel on sera prêt à acheter des billets à prix d’or et au marché noir auprès des revendeurs qui font de la “retape” dès la sortie du métro à la porte d’Auteuil. Une demi-finale Novak Djokovic-Roger Federer à Roland-Garros, cela revient à désigner le finaliste qui sera (en principe) opposé à Nadal. Et cela peut aussi revenir à désigner le dauphin de l’Espagnol, le joueur qui est le plus fort sur terre battue. Après lui.

A regarder les noms de leurs adversaires dans le bas du tableau masculin, la probabilité d’une telle demi-finale entre le Serbe et le Suisse est relativement forte car il n’y figure pas de grands spécialistes de la terre battue qui pourraient créer une immense surprise.

Résultat aujourd'hui, où les demi-finales approchent (ou sont déjà là) :

- 30 mai, Novak Djokovic éliminé au 16è de finale
- 31 mai, le "roi" Rafael Nadal éliminé au 8è de finale, sorti par un Suédois sur lequel personne n'aurait misé un kopeck.

Bien vu la taupe. Dommage pour les billets à prix d'or, mais Del Potro-Federer devrait quand même faire l'affaire à ce niveau.

Oui, les voyants me rendent toujours extrêmement sarcastique. Surtout vu les énormes divergences de la réalité.

Posté par Waterlily à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Ah, ces visionnaires...

Nouveau commentaire